Sommaire du journal N°140 - Mai/Juin 2016

Chers lecteurs,

La consultation des Oléronais sur l’écotaxe aura lieu le 26 juin. Mais quel sens donner à cette consultation dans la mesure où les résidents secondaires, plus nombreux que les permanents, sont exclus du vote ? Les Oléronais se déplaceront-ils pour donner un avis qui n’aura aucune conséquence concrète ? Le seul intérêt – mince – est qu’on saura s’ils approuvent ou non leurs élus qui ont voté en majorité pour l’écotaxe. Satisfecit ou désaveu ? On verra bien.

Toutes les communes essaient de compenser la baisse des dotations de l’Etat qui se poursuivra en 2017, et peut-être au-delà même si le président de la République doit annoncer un étalement de la baisse en 2017 au Congrès des maires qui se tiendra fin mai et début juin à Paris.

 

Tous les élus sont contraints de repenser leur gestion. En faisant des économies sur le fonctionnement, comme à Grand-Village par exemple où la plupart des travaux d’entretien et de voirie sont dorénavant effectués par les employés communaux au lieu d’être externalisés, en ne remplaçant pas tous les départs en retraite comme à Saint-Georges ou à Saint-Trojan, en marquant une pause sur les investissements, en réduisant les subventions aux associations comme un peu partout, etc. 

Il reste qu’après avoir fait le tour des économies possibles, la plupart des élus ont dû se résoudre à augmenter les taxes locales de 2 % à 3 %, sauf à Grand-Village et au Château où ils restent inchangés. 

Et même de 8 % à Saint-Denis, malgré des économies drastiques qui ont conduit les élus à diminuer l’éclairage public et à supprimer le feu d’artifice du 15 août.

A Saint-Trojan, les impôts locaux n’augmentent que de 1 % mais les recettes nouvelles du casino devraient largement compenser les baisses des dotations de l’Etat.

 

L’île d’Oléron reste sous le choc après les aveux du jeune homme, à peine sorti de l’adolescence, qui a tué sauvagement la jeune Alexia. Soulignons que les maires de l’île ont financé les obsèques en signe de solidarité avec la famille. Dans les moments dramatiques, il semble bien que la solidarité des îliens n’est pas un vain mot.

Claude Fouchier

 

Dernière minute

Ile d'Oléron

Château-d'Oléron

Saint-Trojan-les-Bains

Grand-Village

Dolus-d'Oléron

Saint-Pierre-d'Oléron

Saint-Georges-d'Oléron

La Brée-les-Bains

Saint-Denis-d'Oléron

Nature

Histoire

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :


Courrier des lecteurs
Marie-Claude Laurent [Rochefort], propriétaire à Dolus, nous a envoyé un courrier adressé à Pascal Massicot, président de la Communauté de communes, concernant le péage.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous