Dolus-d'Oléron - N°140 - Mai/Juin 2016

Brèves

Un courrier au président de la CdC

Lors du conseil municipal du 11 avril dernier, Grégory Gendre a soumis aux conseillers municipaux un courrier qu’il souhaitait envoyer au président de la CdC, Pascal Massicot. Il l’interpelle sur le traité Tafta mais revient également sur le projet de réhabilitation de la Maison paysanne . Déjà, lors d’un conseil communautaire, le maire s’était attiré les foudres de ses collègues élus lorsqu’il avait osé remettre en cause ce projet et son coût. Dans le courrier il s’interroge, une fois de plus, sur son utilité alors même que les finances communautaires sont tendues. Certains élus ont souhaité pouvoir retravailler le texte avant son envoi. D’autres se sont interrogés sur la portée d’un tel courrier et la possibilité de se voir couper les subventions émanant de la CdC à partir du moment où la commune ne jouait pas la solidarité communautaire. Pour Grégory Gendre, «si une collectivité telle que la CdC refuse des subventions parce qu’on n’est pas du bon côté de la gamelle alors ce n’est pas cool».

 

Un marché expérimental

Jusqu’en juillet prochain, le marché est délocalisé sur la place Simone-Veil, à titre expérimental. Si les camelots sont satisfaits, cela grince un peu des dents du côté des commerçants qui estiment avoir moins de clients. Parallèlement, la municipalité souhaite rétablir une zone bleue de stationnement dans la rue principale pour éviter les voitures-ventouses. 

 

Navette civique

La municipalité a mis en place un service de navette pour les personnes âgées dans les bourgs via le centre-ville et le supermarché. Un mini-bus de neuf places sera utilisé. Rens. en mairie

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
6 € N°143
Novembre/Décembre 2016

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous