Sommaire du journal N°142 - Septembre/Octobre 2016

Chers lecteurs,

Il ne faut pas oublier que la mer, même sur ses bords, est en perpétuel mouvement et qu’elle peut être dangereuse. Les îliens sont les premiers à en avertir les vacanciers. Il n’empêche que quatre noyades ont endeuillé l’été. Triste constat...

On ne parle plus d’écotaxe mais de DDP. Entendez droit départemental de passage dont la loi du 17 mai 2013 a précisé les modalités. Le Département «peut instituer un droit départemental de passage dû par les passagers de chaque véhicule terrestre à moteur empruntant un ouvrage d’art entre le continent et une île maritime». Et ce à la demande de la majorité des communes. Ce qui est le cas de l’île d’Oléron puisque la majorité des élus de l’île ont demandé l’institution de ce DDP. Il appartient donc au Département de la Charente-Maritime, et à lui seul, de décider si ce DDP est gratuit ou payant. Mais celui-ci, après l’épisode tragi-comique de la tenue prévue d’une consultation retoquée par le tribunal administratif, botte en touche. Il attendra une décision du Conseil d’Etat qu’il a saisi et prendra position après les élections législatives des 11 et 18 juin prochains. Les élus oléronais profiteront de ce délai pour lancer, selon le président de la communauté de communes, Pascal Massicot, une étude sur l’impact économique sur l’île d’un DDP payant.

Le solaire ne repésente qu’environ 1% de l’énergie électrique produite en France. C’est peu au regard des préconisations de certains qui estiment qu’en deux ou trois décennies, l’énergie solaire pourrait remplacer l’énergie nucléaire dans notre pays. On n’en est pas là. L’implantation au sol de fermes solaires – ou champs voltaïques – 

est contrecarrée par une législation contraignante et susceptible à tout moment d’être interdite par un tribunal administratif. Restent donc les toitures des bâtiments existants qui sont libres. La CdC a lancé une étude sur les quelque 1 700 toitures de plus de 200 m2 de l’île et a décidé d’accompagner les particuliers ou professionnels désireux de s’équiper en panneaux solaires. La CdC elle-même a posé des panneaux sur 1 000 m2 de bâtiments communaux qui couvrent la consommation d’électricité (hors chauffage et eau sanitaire) de 34 foyers de quatre personnes.

L’investissement est coûteux certes mais le rapport financier – l’électricité est vendue à un fournisseur d’électricité – non négligeable. La CdC a décidé de consacrer un million d’euros sur les trois ans à venir pour un «plan solaire» destiné à promouvoir cette énergie solaire des toits.

L’été est le rendez-vous traditionnel des assemblées générales des associations. La SPPIO, Société de protection des paysages de l’île d’Oléron, a réuni ses adhérents le 3 août. Ceux-ci sont toujours favorables à l’instauration d’un droit départemental de passage payant permettant «de protéger et valoriser les espaces naturels extrêmement nombreux et fragiles de ce territoire exceptionnel». 

L’association a toujours dans le collimateur le Théâtre d’Ardoise et le futur musée de Grand-Village à propos duquel elle a déposé un recours devant le tribunal administratif. On lira ici que la présidente, Monique Vidalenc, a d’autres dossiers sur son bureau...

On lira encore les détails de la bataille juridique engagée par l’Association pour la préservation du littoral et des pertuis charentais (Aplimap), soutenue par les communes de Saint-Georges, Saint-Denis et La Brée, contre les filières conchylicoles de la baie de la Maleconche.

L’association qui regroupe le plus d’adhérents est sans doute l’Association des propriétaires de terrains de loisirs en Oléron (APTLO) avec, selon ses dires, mille adhérents représentant quelque 20 000 campeurs isolés. La situation n’évolue guère mais des solutions se dessinent toutefois avec la mise en place d’une mission de concertation dont l’association attend les propositions.

Claude Fouchier

 

Dernière minute

Ile d'Oléron

Château-d'Oléron

Saint-Trojan-les-Bains

Grand-Village

Dolus-d'Oléron

Saint-Pierre-d'Oléron

Saint-Georges-d'Oléron

La Brée-les-Bains

Saint-Denis-d'Oléron

Nature

Histoire

Loisirs

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°144
Janvier/Février 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous