Dolus-d'Oléron - N°142 - Septembre/Octobre 2016

La décoration comme passion

Poitevine d’origine, Nataly Chupeau a eu un véritable coup de foudre pour l’île d’Oléron. A tel point qu’elle a décidé quasi sur un coup de tête de s’y installer il y a 6 ans maintenant. Elle y développe des activités autour de la décoration.

Il y a six ans Nataly Chupeau vivait près de Poitiers où elle avait monté son activité de décoratrice d’intérieur. Sa sœur habitant Bourcefranc, c’est régulièrement qu’elle vient sur Oléron et à chaque départ c’est le drame. «Je n’arrive pas à expliquer ce qui m’attire ici mais je sais simplement que je m’y sens bien. C’est un ressenti !» Après avoir réglé les problèmes de logement et d’installation restait à gagner sa vie dans cette île devenu son petit coin de paradis. «Je souhaitais m’installer dans une cabane sur le chenal de la Baudissière pour y développer une activité de décoratrice d’intérieur.» Après plusieurs mois dans une cabane temporaire, finalement Nataly Chupeau s’installe définitivement dans la première cabane située le  long du chenal en 2011. Ici, elle laisse parler son talent, transformant, détournant des meubles et des objets qui deviennent alors des objets de décoration. Les palettes en bois sont sa matière première pour réaliser des suspensions à la gloire de l’île d’Oléron, des sculptures, des tableaux imitant les plaques métalliques anciennes… «Prochainement, je vais me lancer dans la création de petits paniers.» La cabane rouge devient alors son atelier mais aussi son hall d’exposition. Elle prend le nom de la Capitainerie en 2015. Un point de chute en quelque sorte pour tous les visiteurs-navigateurs qui déambulent le long de ce canal à la découverte de ces cabanes où les artistes rivalisent de talent. Un point de chute indéniablement car l’accueil y est très agréable. La terrasse invite au repos avec le coin des amoureux, le coin de la sieste ou… pour les maris patients la petite chaise où ils attendent que leurs épouses finissent leurs emplettes. Pour patienter ils peuvent toujours prendre une petite collation. «Après une année d’expérimentation, j’ai pu ouvrir un coin bar dans ma cabane.» Mais comme elle ne fait rien comme tout le monde et qu’elle a décidé de faire de la convvialité sa marque de fabrique, Nataly a instauré des prix libres pour les consommations servies. «L’idée à l’origine était de permettre aux personnes de se désaltérer ou de se retrouver un moment au calme. J’ai eu l’idée de ces prix libres. Cela a fonctionné et finalement j’ai décidé de poursuivre dans ce sens.» Café, thé, chocolat, laits aromatisés et sirops à l’eau sont proposés «et au final les personnes donnent certainement plus que si les prix étaient affichés. Ils donnent en fonction du plaisir qu’ils ont eu à être ici !»

L’été, les visites étant plus nombreuses, la cabane ne sert que de hall d’exposition mais Nataly organise tout de même, tous les après-midi, jusqu’à la fin du mois de septembre, des ateliers de confection de tableaux en bois. «Je propose des tableaux personnalisés qui imitent les plaques anciennes métalliques. Tout est fournit pendant ce stage payant même le p’tit café.» Pour l’artiste, ces stages sont une occasion de revenir à ses premières amours : l’infographie. Petite, elle voulait être photographe et passait ses journées à dessiner ou à bricoler. Finalement elle sera infographiste pendant de nombreuses années. «En réalisant ces tableaux, je peux mêler mes passions pour l’image, le bricolage, l’infographie. Je réalise mes maquettes sur ordinateur et je mets ensuite en forme le texte et le dessin.»

Une fois l’été terminé, Nataly ne quittera pas sa cabane, bien au contraire. Elle mettra à profit le calme revenu pour développer et reprendre ses autres activités que sont la décoration d’intérieur et le home-stagging. Différents services sont alors mis en place en direction des professionnels. «Que ce soient les commerçants pour la décoration de leurs vitrines ou encore les agences immobilières pour préparer à la vente ou à la location les biens sur le marché. Mais je peux aussi intervenir auprès des particuliers qui ont besoin de conseils et d’aides pour vendre leur bien.» Home-stagger certifiée, Nataly propose également des stages de décoration d’intérieur à la semaine ou sur deux week-ends. «Je vais chez les personnes et pendant une semaine on refait totalement une pièce en présence de plusieurs stagiaires. Pendant la semaine on apprend les bases de la décoration d’intérieur. On désencombre, on nettoie, on crée…» Une Valérie Damido Oléronaise en quelques sorte ? «Je préfère que l’on dise de moi que je suis une copine de Stéphane Plazza, je me situe plus sur ce terrain-là ! J’interviens à Oléron mais aussi en dehors du bassin Marennes-Oléron. Mon prochain stage de décoration va d’ailleurs avoir lieu en Vendée.»

Bon, on pourrait croire la décoratrice suffisamment occupée pour souffler un peu et prendre du bon temps auprès de sa petite-fille chérie Alys ou de sa fille Charlotte restées dans le Poitou. Mais non, elle poursuit pendant l’hiver son activité d’atelier décoration. «Il s’agit de créer un objet selon un thème précis, soit c’est du relooking de meubles, soit la création d’un objet…»

Dans sa petite cabane rouge accueillante, Nataly multiplie donc les activités pour le plaisir des yeux, la convivialité en prime !

Rens. Nataly Chupeau au 06 98 98 25 18 ou sur www.facebook.com/alacapitainerie

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous