Ile d'Oléron - N°180 - Janvier/Février 2023

Sécurité : vous avez jusqu’au 1er juillet pour déclarer vos armes

Du 25 novembre au 2 décembre, l’État avait mis en place une opération nationale d’abandon et d’enregistrement d’armes héritées ou trouvées dans les trois «armodromes» du département (le commissariat de Rochefort pour les Oléronais).

Au-delà de cette période, les particuliers détenteurs d’armes ont jusqu’au 1er juillet 2023 pour légaliser leur situation auprès du Service d’information sur les armes (SIA), sur le site du ministère de l’Intérieur. « Le nombre d’armes abandonnées auprès des forces de gendarmerie et de police chaque année s’élève respectivement à 400 et 250 », a détaillé Estelle Leprêtre, la sous-préfète de Jonzac, coordinatrice en Charente-Maritime de l’opération menée en fin d’année partout sur le territoire national.

Lors de cette opération sur l’arrondissement de Rochefort dont relève l’île , mais sans précision de détail spécifique à Oléron, l’armodrome a enregistré 78 comptes SIA ouverts pour 204 armes enregistrées. Et au total 1 925 armes et 275 400 munitions ont été abandonnées par leurs détenteurs sur l’arrondissement.

Enfin, la sous-préfète se veut rassurante : aucune arme non déclarée et déposée ne fera l’objet de poursuite pour ceux qui viendront régulariser leur situation dans les délais. « Nous faisons là de la pédagogie », a souligné Estelle Leprêtre qui rappelle le principe : « Toute arme doit être déclarée. »

Information : sia.detenteurs.interieur.gouv.fr

Photo © Alexander Lesnitsky / Pixabay

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander
6 € N°178
Septembre/Octobre 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous