Saint-Denis-d'Oléron - N°175 - Mars/Avril 2022

Sa librairie ambulante sillonne les marchés

À 31 ans, Bertrand Hugot a créé sa librairie indépendante et itinérante sur les marchés de l’île d’Oléron. Un choix qu’il ne regrette pas. Rencontre avec ce passionné de littérature sur le marché dyonisien.

Une librairie sur roue au milieu des étals des vendeurs sur les marchés : c’est le pari que s’est lancé l’Oléronais Bertrand Hugot au volant de son camion de 12 m3 depuis la mi-juin. Permis poids lourd en poche, 3 000 ouvrages en rayon et une campagne participative lancée sur les réseaux sociaux pour financer sa nouvelle activité, il sillonne désormais les marchés de l’île à la rencontre des lecteurs.

En Charente-Maritime, le concept n’est pas nouveau, Bertrand Hugot le tient de son amie Margaux Segré qui, elle, sillonnait La Rochelle et ses alentours avant qu’elle ne lui vende son camion. Il en a gardé le nom commercial : Le serpent d’étoiles. « C’est ce projet qui m’a permis de retrouver le goût de ce métier et de la littérature , pose le trentenaire qui a passé une bonne dizaine d’années dans une librairie de Saint-Pierre-d’Oléron.

Il rêvait d’ouvrir sa librairie indépendante

Las de ce train-train quotidien, le choix de l’itinérance s’est naturellement imposé à lui. « Je rêvais de voyage et de temps libre un peu aussi, et posséder ma propre librairie indépendante me trottait dans la tête depuis pas mal de temps », souffle Bertrand Hugot, pour le plus grand plaisir de ses clients. « On avait une petite librairie sur le port qui a disparu après le Covid. J’y allais tout le temps, c’était bien agréable, j’adore lire. Ici, je retrouve les nouveautés littéraires, on peut en discuter et on peut aussi être conseillé, c’est vraiment une bonne idée », se réjouit Denise Wittmann, retraitée et Dyonisienne depuis le Covid.

Les sauts de puce de marché en marché ont également permis à Bertrand Hugot de garantir la continuité de son activité lors des saisons creuses. « À Oléron, il n’y avait pas forcément la place pour une autre librairie, physique. Par exemple à Saint Denis j’ai une clientèle intéressante mais pas suffisante pour en vivre. L’itinérance me permet alors de toucher beaucoup de communes et donc beaucoup plus de monde », assure Bertrand Hugot.

Entouré de fromagers et de poissonniers

Alors, à chaque jour de la semaine où le jeune libraire arrête son camion, c’est autant de rencontres avec une spécificité qui tient à la singularité des lieux. « J’aime l’entité du marché, et puis être entouré de collègues vendeurs de fromages ou de pain ou encore de poissons, ça sort de l’ordinaire », s’amuse le chef d’entreprise. Le temps pour lui de répondre à une commande, le voilà de retour devant ses BD, ses rayons de littérature jeunesse. « Avec cette librairie ambulante, j’ai rencontré des gens qui ne vont pas dans les librairies classiques, j’en ai été agréablement surpris », relève encore le jeune commerçant.

Si le premier été passé à bord de son camion a été un bon cru, Bertrand Hugot en tire déjà les premiers enseignements : « L’été, la clientèle est différente, les livres jeunesse marchent vraiment bien, les mangas, les Mortelle Adel, il y a une vraie demande pour ça ; cet hiver les demandes s’orientent plus sur les derniers prix littéraires et les nouveautés », et les conseils que le jeune homme s’emploie à prodiguer pour satisfaire au mieux l’appétit de la clientèle oléronaise.

 

Infos: www.facebook.com/leserpentdetoiles

Photo : Bertrand Hugot a choisi de tracer son chemin de libraire indépendant à bord de sa librairie ambulante.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 



Boutique
7.50 € N°176
Mai/Juin 2022

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous