Saint-Georges-d'Oléron - N°179 - Novembre/Décembre 2022

L’ancien port du Douhet découvert un peu par hasard

C’est à la faveur d’un nettoyage du bout du chenal, en septembre, que les services techniques ont découvert ce qui semble bien être le petit port du Douhet. Des fouilles vont être engagées. D’autres éléments maçonnés pourraient être mis au jour.

Les agents des services techniques de Saint-Georges-d’Oléron ne sont pas près d’oublier la date du 13 septembre 2022. Alors qu’ils procèdent au curage du bout du chenal en amont du chenal et de l’actuel port du Douhet comme ils en ont l’habitude, sous l’épaisse végétation, un mur de pierre d’une vingtaine de mètres de long fait son apparition coincé en son pied dans la vase. « Ils m’ont dit être aussi heureux que s’ils avaient découvert les pyramides d’Egypte », révèle, ravie, Dominique Rabelle, la maire de la commune lors d’un entretien. 

La première édile avait bien entendu parler de l’existence d’un port à l’extrémité du chenal, doublé de riveaux. Une construction au bout de la voie de navigation qui se jetait à la mer et remonterait à la première moitié du xixe siècle. Mais jusque-là aucun signe apparent de l’édifice portuaire n’avait été physiquement pointé. Comme oublié dans les vases du marais. Alors au moment de faire entreprendre les travaux récurrents sur le site, Dominique Rabelle préconise aux agents communaux ce conseil : « Allez-y à la petite cuillère ! » Et le conseil s’est avéré judicieux.

Transport de la production locale

« C’est un mur de pierre calcaire d’une hauteur de presque trois mètres qui façonne les contours de l’ancien petit port du Douhet », indique l’élue, par ailleurs vice-présidente de la CdC chargée notamment des espaces naturels et des marais. Renseignements pris auprès des Archives départementales, l’activité du transport du sel, des barriques d’eau de vie et de vins à destination de La Rochelle y est référencée. Le fonds documenté de la Direction générale et du service maritime fait état en 1837 de la construction de jetées, de murs de quai et d’écluses. Une décision du conseil municipal d’alors. « Situé à deux pas de la distillerie locale, le chenal c’était toute la richesse de Saint-Georges », précise Dominique Rabelle.

Le quai d’embarquement et de débarquement, dont fait mention le document, n’est à ce jour pas encore révélé. Des fouilles vont être entreprises dans le premier trimestre 2023. Elles seront conduites par un doctorant en histoire, encadré par l’historien Thierry Sauzeau. Une action qui sera menée grâce à la CdC, via sa compétence de l’équilibre du marais. « Ils auront une double mission : tenter de retrouver le quai de l’ancien port et de comprendre comment ce chenal et son circuit hydraulique hydratent le marais saint-georgeais », précise la maire. Une découverte qui viendra enrichir encore l’histoire locale et oléronaise.

Photo : Le mur de l’ancien petit port du Douhet découvert le 13 septembre 2022.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous