Saint-Pierre-d'Oléron - N°186 - Janvier/Février 2024

Eldorado : un jeune Oléronais recruté pour faire revenir les jeunes au cinéma

Anton Mieszkowski a été recruté par l’Eldorado en emploi civique pour structurer des projets à destination des jeunes oléronais. Portrait.

Il n’a que 18 ans et il sait déjà que le métier de sa vie sera le cinéma. Le tout jeune Casteloléronais a rejoint l’Eldorado en novembre avec une ambition pour ce poste : « Que ça bouge un peu sur l’île ! » Et sa mission pour les huit mois qui viennent est singulière : reconquérir le public des 15-25 ans et le fidéliser, au travers d’animations.

Avant de répondre à l’offre de l’Eldorado, Anton Mieszkowski avait suivi la filière générale au Cepmo de Saint-Trojan. Il abandonnera ce parcours l’année de la première de lycée. Il se dirige ensuite vers une filière professionnelle, en maison familiale rurale (MFR) autour des métiers de l’horticulture, mais ne s’y retrouve pas. « Certes le passage en MFR m’a fait sortir de l’internat, mais ça ne se passait pas bien et je ne trouvais pas d’écoute attentive de la part de l’équipe enseignante alors qu’en qualité de délégué de classe j’avais des informations à faire remonter pour mes camarades de classe », se remémore le jeune Oléronais.

Gros plan sur la formation

Profitant de ce temps de pause, ses recherches de formation le portent naturellement vers les métiers du cinéma. Actif, il zoome sur une école dans l’Est de la France. « J’ai repéré une école à Lyon, la Ciné fabrique qui accepte de former ceux qui, comme moi, n’ont pas de bac en poche. C’est une belle opportunité, mais il me faut, pour appuyer ma candidature de monteur, un dossier d’actions et de réalisations. C’est comme ça que j’ai répondu à l’offre de l’Eldorado. J’aurai ainsi un book à présenter et un pied dans le milieu du cinéma », s’enthousiasme Anton Mieszkowski qui fut membre du jury lors de l’une des dernières éditions du festival Cut Back qui sera relancé à l’automne prochain sur l’île d’Oléron (voir par ailleurs).

D’ici là, il doit se pencher sur la concrétisation d’actions à destination du public jeune, avec notamment l’écriture d’un appel à projets. « Il travaille sur un appel à projets pour les 15-20 ans qui se destinent à la réalisation de courts métrages de deux minutes qui seront ensuite diffusés en avant-séance à l’Eldorado. Cela permet de promouvoir la pratique artistique chez les jeunes et ça ne peut que faire du bien dans ce contexte de vie qui est le nôtre », souligne sa tutrice Caroline Joyeux, la directrice du cinéma saint-pierrais.

Photo : Anton Mieszkowski a rejoint l’Eldorado pour mener des actions à destination de la jeunesse oléronaise.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous