Saint-Georges-d'Oléron - N°143 - Novembre/Décembre 2016

Démissions au conseil

Lors du conseil de septembre dernier, Marie Foucaud, élue sur la liste de la majorité, a donné sa démission. Officiellement pour des raisons personnelles mais Eric Proust, le maire, explique que cette élue se trouvait en porte-à-faux depuis cet été. Son mari, en effet, avait acheté à la municipalité, en 2013, un terrain. Or, lorsqu’il a déposé un permis de construire celui-ci lui a été refusé du fait de la stricte application de la loi Littoral. Estimant avoir été floué par la municipalité, ce dernier avait alors affiché son mécontentement à l’égard de la mairie sur des affiches posées sur son véhicule. Si le maire comprend cette colère, il souligne que la mairie n’est pas responsable du refus de ce permis de construire. «Nous avons plusieurs recours gracieux qui ont été déposés pour des cas similaires. Beaucoup de terrains et pas seulement ceux vendus par la mairie se trouvent dans cette situation. Nous ne pouvions imaginer en les vendant que la loi Littoral serait appliquée dans sa plus stricte définition. Il risque d’y avoir de plus en plus de contentieux.» De son côté, la liste de l’opposition va devoir remplacer son colistier, Stéphane Hardy, qui a démissionné pour des raisons personnelles.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
6 € N°141
Juillet/Août 2016

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous