Sommaire du journal N°26 - Mai/Juin 1997

Chers lecteurs,
Les élus de Saint-Georges ont décidé de rendre payant le stationnement à Boyardville. Cette nouvelle va faire bondir un certain nombre d'habitués. Mais la circulation devient infernale, l'été, dans l'île et il faut bien trouver des solutions. C'est pourquoi l'étude menée par l'Office national des forêts sur les trois communes de Grand-Village, Saint-Trojan, Saint-Georges est intéressante à bien des égards, parce qu'elle est d'abord réaliste: ses auteurs partent du postulat qu'on n'empêchera pas des dizaines de milliers de touristes en voiture de venir dans l'île, l'été. Le pont existe, c'est un fait, et taxes ou péages éventuels ne seront pas dissuasifs. Il faut donc prendre en compte cet afflux d'automobilistes et tenter de les canaliser. C'est d'autant plus important qu'on accède difficilement aux plages et - plus inquiétant - qu'en cas d'accident grave sur le rivage, les secours risquent de ne pas pouvoir passer. Les solutions existent car, à quelques centaines de mètres des endroits engorgés, il y a des lieux disponibles. Il suffit finalement de faire un peu de marche à pied, de vélo, d'établir des navettes et de se plier à un minimum de discipline. La tâche n'est pas insurmontable. Bonne nouvelle pour tous les Charentais- maritimes, le pont de Rochefort est gratuit. Mais seulement pour eux. Pour tous les autres, il reste payant et cher. Pourquoi ne pas se faire immatriculer en 17, ce qui est possible à tout résident secondaire? Encore faut-il se livrer à de savants calculs en comparant le coût de la carte grise en 17 à celui de votre département principal.

Ile d'Oléron

Château-d'Oléron

Saint-Trojan-les-Bains

Grand-Village

Dolus-d'Oléron

Saint-Pierre-d'Oléron

Saint-Georges-d'Oléron

La Brée-les-Bains

Saint-Denis-d'Oléron

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°155
Novembre/Décembre 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous