Sommaire du journal N°22 - Septembre/Octobre 1996

Chers lecteurs,
Le drame de La Cotinière, qui est surtout celui de la fatalité, a marqué et marque encore tous les esprits. D'autant plus qu'il est survenu en pleine période de fêtes. La solidarité insulaire et extra-insulaire a joué à fond mais l'émotion reste présente. La communauté de communes a dit non au schéma de mise en valeur de la mer, concocté par les services de l'Etat. Personne n'est contre le principe de ce schéma, qui fige une partie du littoral etqui veut concilier l'écologie, le développement touristique et l'économie locale, essentiellement axée sur l'ostréiculture. Or, les ostréiculteurs craignent de ne plus pouvoir aménager librement leurs marais. Le vrai problème est, une fois de plus, qu'il n'y a pas eu suffisamment de concertation entre les fonctionnaires de la direction de l'Equipement, les élus et les gens de terrain. Il est pourtant plus simple, et plus démocratique, de prendre le temps de se rencontrer plutôt que d'engager des parties de bras de fer qui risquent de s'éterniser. On ne sait pas, par exemple, quand se fera la déviation - pourtant indispensable- de Délidon, à l'entrée de Dolus, où le projet est encore bloqué, cette fois par un recours devant le tribunal administratif.

Ile d'Oléron

Château-d'Oléron

Saint-Trojan-les-Bains

Grand-Village

Dolus-d'Oléron

Saint-Pierre-d'Oléron

Saint-Georges-d'Oléron

La Brée-les-Bains

Saint-Denis-d'Oléron

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous