Courrier des lecteurs - N°156 - Janvier/Février 2019

Des représentants des résidents secondaires auprès des communes

De M. Georges Cuvet, par Internet

«Propriétaire d’une résidence secondaire dans l’île d’Oléron, je suis de plus en plus taxé au niveau des impôts fonciers et locaux ; et ceci sans pouvoir m’exprimer lors d’un vote démocratique alors que je suis souvent présent et que je fais fonctionner l’économie de l’île.

Quand je vois que 55 % des résidences sont secondaires – sans compter les terrains à camper –, je ne comprends pas que nous ne soyons plus consultés dans les décisions qui sont prises au niveau des communes et de la Communauté de communes de l’île d’Oléron.

Je propose qu’il y ait des représentants des résidents secondaires dans les conseils des communes et de la CdC pour que nous puissions connaître la destinée de nos impôts ; ou alors qu’on nous les réduise si on ne peut pas s’exprimer.»

 
Page sur 1              1             
Commentaires des internautes
UZEL - le 15/01/2019 à 14:54
Je suis en total accord avec Mr.CUVET.
Nous payons (je pense) l'impôt foncier & la taxe d'habitation comme si nous habitions à l'année sur l’île.
Quelle contre partie ?
La TV, obligé d'avoir une parabole,
Sur le coté sud de St Trojan, Internet c'est du 2 G maxi,
Et l'ADSL, ça rame aussi !
Ce sont certes des détails, mais effectivement un représentant des résidents secondaires serait une bonne initiative.
PAULOIN - le 22/01/2019 à 17:26
Bonjour.
Propriétaire d'une résidence secondaire depuis 2003. L'on nous envoie depuis 2015 des redevances ordures ménagères de 200 Euros par an. Chose que nous refusons de règler puisque sommes présents 4 mois par an dans notre maison. Si des personnes souhaitent nous rejoindre, avec notre avocat allons mettre la communauté de communes au tribunal administratif en demandant une exonération ou réexamen de cette redevance qui devrait être à la pesée (au prorata du service rendu). N'avions avant 2015 aucune redevance à payer. Bonne soirée à tous.
ERWHAN - le 23/01/2019 à 13:40
Bjr, effectivement il est tout à fait injuste de payer autant d’impôts immobilier, de charges communales, d'abonnements divers, que des résidents permanents. D'autant plus qu'un bien secondaire nécessite autant de frais d'entretien (jardin + maison) voir + qu'un bien immobilier principal. Quid des petits salaires qui héritent d'un bien familial chargé de souvenir, et qui souhaitent le garder sans pouvoir louer ni le rentabiliser ? Personnellement j'ai fait part de tout cela dans le grand débat national. A suivre.
Alain - le 01/02/2019 à 16:23
Bonjour
Mes parents ont acheté en 1976 un petit terrain dit " de loisirs" pour mettre tente ou caravane l'été, dont j'ai hérité en 2000. Jusqu'en 2012 nous avons payé la taxe de séjour + ordures ménagères. En 2015 la CdC de St Pierre nous a appris que nous n'avions pas a payer la taxe de séjour (car propriétaire). Suite révision PLU ce petit terrain est passé en agricole donc interdiction de camper mais taxes ordures ménagères obligatoire !! En 2019 c'est décidé je ne retournerai plus a oléron et me joins a "PAULOIN" pour ne plus payer cette taxe (taxes pour 2 emplacements caravanes sur un terrain interdit de camper !! Allez comprendre)
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 
Accédez aux courriers des autres numéros
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°159
Juillet/Août 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous