Courrier des lecteurs - N°138 - Janvier/Février 2016

Quelques réflexions…

De Jean-François Demoulin, propriétaire à Dolus

«Plusieurs choses m’interpellent. 

- Le blocage du pont par les agriculteurs

Autant je comprends leurs revendications qui sont justifiées autant je désapprouve leur façon de faire. Bloquer les touristes et les résidents qui circulent sur le pont pendant une période estivale est nul. D’ailleurs pourquoi ne pas avoir bloqué le pont de l’île de Ré ? D’autre part brûler des pneus (ça devrait être interdit, car comme polluant on ne fait pas mieux) et faire fondre la chaussée comme ça a été le cas est inadmissible. Il en est d’ailleurs de même pour les pêcheurs ou les ostréiculteurs quand ils manifestent. On devrait faire payer ces réparations aux auteurs... Mais en France, on ne sait pas faire.

- Accès à la plage du Treuil 

Il y a quelques années, un filet était installé vers la mi-juin (voir fin juin) pour permettre aux personnes de mieux accéder à la plage. L’année dernière (2014) ce filet a été installé beaucoup plus tard. Et, cette année, il a été installé aux environs de la mi-juillet et ne couvre qu’une partie de l’accès. Pourquoi ? Est-ce depuis que la nouvelle municipalité est en place ? Ecologie oblige ? D’ailleurs en parlant d’écologie... Cette année aucune poubelle n’a été installée le long des plages. Pourquoi ? Economie ?

- Irresponsabilité des parents

A plusieurs reprises, cet été sur les plages du Treuil et de la Rémigeasse, j’ai observé des enfants qui se font un plaisir à faire descendre le sable des dunes en sautant... sous le regard amusé des parents. Et même une fois, ces parents photographiaient leurs enfants en pleine action. Pourtant quelques panneaux (pas assez à mon goût) annonçant que la dune est fragile devraient responsabiliser ces parents. De plus, les chiens sont interdits sur les plages en été et pourtant, on en rencontre de plus en plus. Pourquoi ?

Pourquoi n’y a t-il pas une police des plages (puisqu’il faut fliquer partout) ? D’ailleurs l’écotaxe (s’il y a) pourrait servir à financer cette police des plages...»

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous