Courrier des lecteurs - N°165 - Juillet/Août 2020

« Méthodes de cow-boy »

Nous avons reçu un e-mail d’un de nos lecteurs, résident secondaire, concernant la campagne d’informations sur la redevance incitative.

« Propriétaires d’une maison sur l’île, nous nous étonnons – pour ne pas dire “offusquons” – des “méthodes” peu courtoises de la communauté de communes de placardement, ce 16 juin, sur les portails ou portes d’entrée des habitations de l’île, d’affichettes invitant les propriétaires à prendre rendez-vous pour être informés des nouvelles mesures de redevance incitative de collecte de déchets.

À ces méthodes de “cow-boy” consistant à coller sur les portails des particuliers cet avis de passage, s’ajoute l’emploi d’un ton pour le moins péremptoire et injonctif (“Dans le cadre de la mise en œuvre de la redevance incitative, je me suis présenté à votre domicile. [...] Il est impératif que je puisse vous rencontrer, etc.”) pour transmettre ces informations. 

Une distribution de ces affichettes dans les boîtes aux lettres, ou un affichage sur des panneaux municipaux, nous auraient semblé plus adapté lorsque la remise en mains propres n’était pas possible. Nous ne pouvons cautionner ces modes de communication entre l’administration et les usagers. 

Est-il utile de préciser que compte tenu du confinement puis des restrictions de déplacement en vigueur jusqu’au 2 juin rendant impossible les déplacements sur l’île pour les non-résidents, nous n’avons pu encore entamer les démarches de prise de rendez-vous auprès des services concernés dont le calendrier de rendez-vous a d’ailleurs été repoussé compte tenu des mesures sanitaires. Le numéro de téléphone donné sur cet avis est par ailleurs saturé. »

 

Contactée par la rédaction du JdP, la CdC nous a communiqué cette réponse :

« Dans le cadre de la redevance incitative, la communauté de communes de l’île d’Oléron a lancé depuis le samedi 13 juin – sur les 8 communes du territoire – une campagne d’information au domicile des habitants. Pour ce faire, 25 personnes ont été recrutées et formées pendant deux semaines pour informer au mieux les habitants et leur remettre en mains propres leur carte d’accès aux déchèteries, nécessaires dès janvier 2021.

L’objectif est d’apporter un accompagnement de proximité et individuel. À l’heure actuelle, l’accueil fait aux agents agissant à domicile est très positif et la démarche est très appréciée par la population. 

Lorsque l’usager n’est pas à son domicile et possède une boite aux lettres – ce qui est souvent le cas lorsqu’il s’agit de résidence secondaire –, les agents sur le terrain ont pour consignes de déposer un avis de passage papier, une pratique habituelle des territoire dits “touristiques” comme l’île d’Oléron. Lorsque l’usager ne dispose pas de boite aux lettres, l’agent peut alors utiliser un avis de passage adhésif afin de signifier son passage et d’apporter l’information à tous les usagers. 

Il s’avère que pendant la première semaine de la campagne d’information, un enquêteur ne disposant plus suffisamment de version papier avec lui a malencontreusement apposé des versions adhésives sur plusieurs portails et portes d’une rue. L’information nous a été signalée et nous avons aussitôt fait un rappel des consignes à l’ensemble des agents sur le terrain. 

Enfin, l’avis de passage précise qu’il est impératif que les agents puissent rencontrer les usagers notamment pour leur remettre leur carte individuelle d’accès en déchèterie. 

Nous regrettons que l’utilisation de ce terme ait pu froisser votre lecteur. Notre volonté a simplement été que l’usager ne passe pas à côté d’une information importante parmi tout son courrier. »

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
6 € N°166
Septembre/Octobre 2020

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous