Courrier des lecteurs - N°136 - Septembre/Octobre 2015

Dépôts sauvages

Mme Marie-Céline Plourin nous a fait parvenir un courrier adressé à la communauté de communes concernant les dépôts sauvages

«J’ai bien reçu le dernier Actu déchets qui parle de la ressourcerie et des dépôts sauvages. Ce qui me surprend dans ce courrier est que l’origine du “mal” des “dépôts sauvages” est parfaitement identifié et que pourtant la décision pour corriger la situation n’est pas du tout en adéquation. Il ne s’agit pas de personnes mal intentionnées mais de personnes dépourvues face aux colonnes de tri sélectif qui sont saturées, car comme vous le spécifiez dans votre courrier, cela se produit les jours de fortes affluences sur l’île, week-ends prolongés, etc. (qui sont économiquement bénéfiques à l’île et prévisibles). Au lieu de sanctionner les personnes qui n’ont ni la possibilité de laisser un sac devant leur porte (c’est interdit et il risque d’être éventré par un animal), ni laisser leur bac vide après leur départ (c’est interdit, je pense, pour ne pas encombrer la chaussée, se le faire vandaliser ou prendre, retrouver dans le fossé à cause du vent, etc.), ni devant les colonnes de tri sélectif.

Comme je n’imagine pas que votre préconisation soit de les emporter dans ses bagages, ou bien encore de les déposer de manière vraiment sauvage dans la nature ou encore de les laisser moisir dans son jardin : alors pourquoi ne pas simplement prévoir plus de ramassages ces jours de fortes affluences ?»

Commentaires des internautes
Comminge - le 29/09/2020 à 17:36
La CDC va mettre en place en 2022 un nouveau tarif et un nouveau système de relevé de bacs qui seront tous équipés d'une puce correspondant à chaque propriétaire.
12 levées de bac comprises dans le forfait de 175 e(au lieu de 200 e)Mais 3 e pour chaque levée supplémentaire. Sera aussi payant le dépôt dans les colonnes prévues pour tri ou ordures ménagères avec la carte à notre nom ou avec une carte de crédit.
Ceci est basé sur la conscience citoyenne.
Que faire quand on quitte l'île le samedi matin, que les bacs sont relevés le dimanche soir, qu'ils ne peuvent pas être laissés 8 jours ou 2 mois dans la rue ?
Que feront les locataires saisonniers ?
Nous appréhendons une recrudescence des dépôts sauvages.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous