Dernière minute - N°131 - Novembre/Décembre 2014

Projet de parc éolien en mer

Mercredi 3 décembre, un point presse était organisé à la Communauté de communes de l'île d'Oléron avec Vincent Balès (DG de WPD Offshore France) et Pascal Massicot (président de la CdC) concernant le projet d'implantation d'éoliennes en mer au large de l'île d'Oléron (voir JdP n° 130 et 131).

Un comité de pilotage a été créé avec trois groupes de travail. Un groupe travaillera sur l'aspect paysager et touristique, un autre sur les usagers de la mer et le dernier sur les retombées économiques. Ces groupes seront composés d'élus, de professionnels et de représentants des associations de défense de l'environnement. Actuellement le projet comprend 50 à 80 éoliennes situées de 15 à 20 km des côtes sur la façade ouest de l'île. 2 milliards d'euros de travaux sont envisagés à l'horizon 2019 pour une mise en service en 2022. 
Dossier complet dans le prochain numéro du JdP.
 
Photo du site de Sheringham Shoal, en Angleterre, prise de la côte à une focale de 250 mm.
Commentaires des internautes
GUILLEMIN - le 04/12/2014 à 10:14
Je pense que ce projet est ahurissant. On nous sermonne parfois pour des problèmes de "visuel" concernant des habitations avec des normes de construction draconiennes et contraignantes, je pense aux bâtiments de France; là il s'agit du visuel de la côte ouest de l'ile toute entière et Mr Massicot est près à baisser "culotte". C'est honteux. Ce sera une véritable verrue pour oléron. En tant que résidente secondaire sur St Trojan et native de la Cotinière, je suis scandalisée de ce projet. Que les boucliers se lèvent que diable. A bon entendeur.
Marc - le 04/12/2014 à 10:56
Bonne initiative, qui se doit d'être évaluée.

Les aspects environnementaux (énergie propre) sont très positifs. Le volet économique (aussi bien pour le chantier de construction que pour l'entretien des éoliennes) devrait avoir des répercussions favorables pour l'ile. Coté tourisme, organiser des croisières / visites autour du chantier et des futures éoliennes pourrait même favoriser le commerce estival.

Les impacts esthétiques devraient être faibles (au vu de la distance des cotes) et l'impact pour les pêcheurs nul.

Il serait intéressante d'avoir une vue / photomontage depuis l'ile de la zone : Je pense qu'à 15 kms, on ne devrait pas voir les éoliennes... Contrairement à la photo qui sert de support à cet article.
chalumot guy - le 04/12/2014 à 10:58
c est pas croyable de laisser faire cela alors que pour un simple changement au niveau habitation il faut faire un tas de demande pour souvent entendre dire non. ou nous faire modifier des plans. c est une defiguration de l ile. je suis resident secondaire depuis 30 ans je passe 8 mois de l anneé a oleron. ne laissons pas faire ca.reveiller vous il faut agir.
La Rédaction du JdP - le 04/12/2014 à 11:09
Pour répondre à la remarque de Marc, la photo illustrant cet article représente des éoliennes implantées à 17 km de la côte anglaise. Cette photo a été prise par les élus oléronais lors de leur visite en septembre dernier en Angleterre à l'invitation de la société WPD Offshore pour se rendre compte de l'impact visuel d'un parc éolien (voir JdP n° 131).
Maillet - le 04/12/2014 à 11:16
La concertation sera large et inclura des associations de défense de l'environnement et des élus responsables (amoureux de leur île, notamment comme Jean-Michel Massé) La levée de boucliers sans connaître les tenants et aboutissants ne sert à rien.
Mais je conseille à ceux qui donne l'ordre de bouger et de nous "réveiller" de le faire eux-mêmes... Pourquoi toujours compter sur les autres quand on est si motivé???
BERTRAND - le 04/12/2014 à 11:29
La ligne d'horizon si mes souvenirs sont exact se situe à 24 kilomètres. Les éoliennes nouvelles génération mesurent 150 mètres de haut cela veut dire que l'impact visuel sera insignifiant on ne distinguera depuis les plages qu'une petite tâche.Ne pas oublier que la photo qui illustre l'article a été prise avec une focale de 250 mm ce qui est déjà du beau matériel. Or qui possède des focales de 250 mm. Le sacrifice de cette tâche lumineuse vaut bien quelques centaines d'emploi non ! On ne peut et on ne doit pas faire les difficiles A bons lecteurs
Miceli - le 04/12/2014 à 11:38
Ils feraient mieux de s'occuper de la protection des berges du littoral , au lieu de nous gacher le paysage
Dupuy - le 04/12/2014 à 14:00
Tout à fait d'accord avec Miceli:Investissons plutôt dans la protection du littoral (digues ,apport de rochers, de sable, et meilleur entretien de la forêt complètement délaissée par l'ONF.) Ces éoliennes fichées dans notre bel océan seraient une insulte à la nature et a l'esthétisme .Un motif de plus pour diviser les français!!!
Viggo75 - le 04/12/2014 à 14:05
Où comment massacrer un site naturel exceptionnel !
Arthur16 - le 04/12/2014 à 14:51
C'est toujours la même chose quand il faut faire des travaux pour obtenir des économies et du propre, il n'y a que des mécontents. Moi je trouve très beau les éoliennes!!!!
SEVENIER - le 04/12/2014 à 14:55
JE SUIS CONTRE
Les MARINS PECHEURS ont ils été interrogés ?
Que vont faire les POISSONS pendant la CONSTRUCTION - PARTIR sans RETOUR - et les MARINS pendant les TEMPETES.....
Le BENEFICE va revenir aux MAIRES et les FRAIS aux PROPRIETAIRES (encore plus pour les SECONDAIRES)
de VERT BOIS je vois le PHARE de CORDOUAN - je crois que c'est plus loin que 20 kms...
Villou 920 - le 04/12/2014 à 15:35
Le pire c'est que les éoliennes NE SERVENT a RIEN!!! Après 20 ans d'utilisation, les Américains sont en train d'en ferrailler...34.000 !!!
Elles ne servent qu'à engraisser les fabricants...et ceux qui soutiennent le projet.
Robert - le 04/12/2014 à 17:43
Que d'avis tranchés de part et d'autre !!
Alors que le projet n'est qu'au stade de pré-projet!
Et comme d'habitude des argument partiels ou plutôt partiaux d'un coté comme de l'autre.
Que de procès d'intention ou d'avantages mirifiques le plus souvent sans fondement!
Et puis comme dans tout grand projet il y a des avantages et des inconvénients. Le tout est de faire un bilan global !
Qui a consulté les documents disponibles sur le projet parmi le "commentateurs" ?
Je m'amuse a penser à ce qui se passerais si un baron Haussmann proposait ses projets à notre époque !!!

Qu'en pense notre censeur incontournable qu'est la SPPIO ? ;-)

A suivre quand le dossier sera un peu plus avancé et documenté.

La seule chose ou il faut être vigilent est ce que projet fasse l'objet d'une enquête publique sérieuse contrairement au projet des filières de la Malconche qui s'est passée en catimini.
michel - le 04/12/2014 à 19:02
C est vrai que pour l heure un procès d intention n est pas à l ordre du jour.attendons qu'une étude fiable se fasse..pas en catimini bien sûr..après tout ce peut être bénéfique tant pour les résidents que les secondaires..sûr qu'il y aura des gênes pendant les travaux..à une époque où l énergie est vitale ne négligeons aucun débouché
JO 28 - le 04/12/2014 à 20:15

Je suis dans un département où il y a un grand nombre d'éoliennes. Même à plus de 20 kms nous les voyons . Pensez aux pauvres Rétais qui les verront aussi, cela ne fera pas très joli quand ils seront sur la plage. Pourquoi toujours " pénaliser " l'Ile d'Oléron : Filières de la Malconche, parc éolien , il est vrai que personne n'ose toucher à l'ile de Ré : ile protégée.
ninon1700 - le 04/12/2014 à 20:15
Il faut vivre avec son temps,l'avenir est aux énergies propres ( beaucoup mieux que les centrales nucléaires) surtout sur l'île et créatrices d'emploi,en Crète,en Beauce tout le monde y est habitué.....le must serait l'installation de turbines sous-marines,celà viendra peut-être...ces éoliennes seront je suppose installées à des endroits spécifiques en ne perturberont que quelques KMs !!!! Donc je suis pour
bellon - le 04/12/2014 à 20:40
native d'oleron , revenue definitivement finir ma vie sur mon ile , je suis horrifiée par un tel projet ...comment peut on envisager une telle verrue face à la côte ouest encore trés sauvage au nord de l'ile ???
effectivement lors de la renovation de mon chai , on m'à multiplié les contraintes batiments de france , alors que j'ai pris grand soin de respecter le patrimoine quand je vois dans le même village les permis de construire autorisés pour de veritable cabanes à lapins pour louer aux touristes je dois bien avouer être un peu dégoutée !!
alors entre le projet mac do à dolus et les eoliennes ,que font les écolos ????
avec mes faibles moyens lors de mes balades sur ma plage encore sauvage , je ramene un sac et ramasse les dechets rapportés par la mer ou pas !!!
a chacun d'être responsables , nos élus en tête , il devraient toujours penser que c'est l'argent du peuple qui travaille qu'ils gaspillent assez souvent ...décourageant !!

Philippe - le 04/12/2014 à 23:17
C'est sûr qu'on préfèrerait tous avoir de l'énergie par l'opération du Saint Esprit!
Bon, à part se dire qu'on doit et qu'on peut réduire de façon TRES IMPORTANTE notre conso d'électricité (c'est évidemment un poin très important), si on veut réduire notre dépendance au nucléaire, l'utilisation d'éolienne apparait comme un projet nécessaire sinon séduisant. Bien sûr la vue va subir un dommage, personnellement je pense que ça vaut le coup.
En fait je trouve même ça beaucoup moins laid qu'un hypermarché Leclerc (au hasard) ou que les innombrables commerces montés au bord des routes et dans les villages oléronnais,dans des batiments tellement laids qu'on les souhaiteraient éphémères... mais même pas.
Bon voilà, ça sappelle un projet d'intérêt général et le débat doit porter sur ce thème.
chris - le 06/12/2014 à 10:03
Moi, je me pose des questions.
Pourquoi l'ile d'Oléron et pas l'ile de Ré par exemple; est ce dû au personnalités qui ont une résidence sur l'ile de Ré?
Pourquoi au lieu de dépasser des sommes folles dans l'implantations d'éoliennes ne dépense-t-on pas cet argent pour aider les habitants à s'équiper de panneaux solaires; est ce pour nous garder dépendant de sociétés fournissant l'énergie?
Pourquoi, si j'ai bien compris ce serait une société allemande; l'Allemagne n'arrête pas de nous donner des leçons et on les choisit , est ce comme ça qu'on aide les pme françaises?
BAILLY RENE - le 06/12/2014 à 11:26
Propriétaire depuis 30 ans sur la cote ouest je trouve que les élus cèdent bien facilement au chant des sirènes lobbyiste...quel bénéfice pour la cdc ?Ils feraient mieux de s'investir dans les projets de protection du "cordon dunaire" de la cote W.et de ses habitants :c'est un nouveau scandale écologique et pire financier...Je suis résolument contre.
Marc Lsr - le 08/12/2014 à 10:08
Il faut que Mme Segolene Royal et les elus de la Cdc arretent de fumer de l'herbe..pas de l'oyat!!
Il faut savoir que l'utopie environnementale de Miss baudet du Poitou est de remplacer totalement la consommation electrique des francais realisée a ce jour par le nucleaire par de l'eolien...pour info pour substituer ces millions de Maga watt nucleaire la territoire francais en serait pas assez grand pour implanter l'equivalent en eolien

Je signale juste a nos elus fraichement elu!! que la zone prevue est une zone classée NAtura 2000!

Ils feraient mieux de s'occuper de la defense de nos cotes afin de limiter aux maximum les summersions marines+le peage au pont-gratuit pour les iliens- ..car les techniques existent au Conseil general de Rochefort , il suffit de les mettre en oeuvre..pour info je dispose des elements necessaires qui m ont servi a informer le President de la cdc Mr Moquay+Mme Segolene Royla +mme Chantal jouanneau les informant de l'arrivée d'une catastrophe...ce fut Xynthia 6 mois apres!!!
PAr ailleurs les Ecologistes representent 2% des votes nationaux aux elections !!!
bonne journée
OLLIVIER Nicole - le 08/12/2014 à 10:15
Et oui... nous vivons à une époque où nous ne pouvons pas nous passer de la fée "électricité, convenons-en ... alors ? comment faire ? les centrales nucléaires ? OUI MAIS... il aurait peut-être fallu régler le problème des déchets ... Les centrales hydrauliques ? OUI MAIS... ça dénature le paysage. Les centrales thermiques ? OUI MAIS ça pollue. Le photo-voltaïque ? OUI MAIS... quoi faire des panneaux lorsqu'ils seront hors d'usage ? Les usines à incinération des déchets capables de fournir de l'énergie ? OUI MAIS chez nos voisins mais surtout pas chez nous ! Les éoliennes ? OUI MAIS à 17 km des côtes elles gâchent l'environnement... ALORS ? ne soyons pas pessimistes ! courage messieurs les "écolos" prenez vos vélos ! branchez vos dynamos ! pédalez !!! le peuple vous en sera reconnaissant !...
Beaudreux Michel, Domino - le 10/12/2014 à 13:49
Je trouve ce projet très interessant. Il faut développer lhistoire, à la radio ils parlaient de 61 éoliennes de 200m de haut, qui pourraient fournir l'énergie pour tout le département, soit 700 000 habitants, avec un vent moyen. Quand il n'y a pas de vent comment se fait le complément? Pour l'impact visuel cela ne sera pas génant, je voyage souvent et les éoliennes ne sont pas "moches", il faut mieux des éoliennes que la polution engendrée par les centrales à charbon en Allemagne. Si l'on veut diminuer les centrales nucléaires, les écolos-bobos sont-ils prêt à diminuer leur consommation d'électricité. Quelques questions comme: durée de vie d'une éolienne, entretien cher car il faut un bateau spécialisé ou un élicoptère. L'argent engendré par le parc éolien profitera-t-il à la région ou à une société privé qui s'engraissera sur notre dos en nous laissant uniquement les désagrément? Merci pour les informations à venir.
Janick GUERIT - le 10/12/2014 à 18:58
Je suis scandalisé par la réaction des opposants à ce projet, ils sont sans doute aussi contre le nucléaire et les énergies fossiles mais sont-ils prêts à diminuer leur consommation d'électricité !!!! Je préconise d'arrêter les importations de pétrole pour leur faire changer d'avis.
Je suis aussi né dans l'Ile d'Oléron, je serais opposé au projet s'il devait se situer à l'intérieur de l'Ile mais à 20km !!!!
Par contre je souhaite que l'électricité produite ne coute pas beaucoup plus cher au consommateur et que le projet soit financé par le privé et non pas par les collectivités publiques de manière à augmenter les impôts.
bernard agier Boyardville - le 10/12/2014 à 21:52
projet polemique car mal défini et mal évalue
publier une carte avec les implantations
le type d'eolienne (hauteur ,puissance)
le mode d'implantation sous marine la surface amputée
le cout du materiel,de l'implantation, de la maitenance pour evaluer le cout du kwh (3,6,8 foix le cout du kwh atomique??)
qui investira:capitaux prives societes d energie EDF ou autre, les régions deja bien endettées ou l'etat qui est deja en faillite
je crains que le consommateur doive finalement payer le surcout par les augmentation des tarifs
on pourrait demander a un enarque qui serai aussi ingénieur et comptabled de faire un chiffrage
policet - le 12/12/2014 à 20:20
Indépendamment du fait qu'économiquement, l'éolien reste très contesté en matière d'énergie renouvelable,ce projet pose questions aux résidents et producteurs de l'île.
L'implantation d'un parc de 50 à 80 éoliennes aura quelle influence sur l'écosystème déjà complexe du perthus charentais? Les experts peuvent-ils affirmer que la chaîne de production de phytoplancton (base alimentaire de la faune marine) ne sera pas altérée ou appauvrie par la pollution liée à l'implantation des machines et à leur fonctionnement (vibrations, réchauffement de la température des eaux dû au transport de l'énergie...)
Par ailleurs, (malgré une implantation à 15 ou 20km de la côte ouest)le visuel de l'île, tant pour les résidents, touristes et plaisanciers, se trouvera altéré. Il me paraît dangereux du point de vue environnemental de souscrire, sans réserve, à la concrétisation de ce projet.Messieurs les élus de la CDC informez-vous auprès de sources sûres et prenez vos responsabilités, l'avenir de notre chère île en dépend.
dominique - le 16/12/2014 à 15:21
Moi qui envisageait de me reirer sur oleron pour passer une retraite tranquille je commence a hésiter.
Un parc éolien devant mes yeux allongé sur la plage des huttes celà me rebute quelque peu.
ll semblerai que le plateau de rochebonne soit le candidat a cette implantation aussi j'ai cherché et vu que le plateau de Rochebonne est situé au N/O de l'ile à 80 kms des cotes et plutôt en face de l'ile de Ré que de l'ile d'Oleron. Pourquoi les mettre aussi proche si il y a une possibilité de les implanter plus loin? A moins que comme beaucoup le soupçonne les " pauvres rétais " seraient derrière tout celà. Oleron face à Ré l'ile des bobos et des politiciens n'a pas du peser bien lourd dans cette décision.
nady - le 17/12/2014 à 20:45
j'ai renové un chai côte ouest en prenant grand soin de respecter le patrimoine , je suis oleronnaise ...et je me suis faite accompagnée d'un architecte ...
le chai tourne le dos à la rue donc les ouvertures sont sur l'interieur du jardin , derriere des murs de deux metres de haut ....
bâtiments de france m'à imposée le type d'ouverture dans les côtes , heureusement pour moi il y en avait d'existantes ,sinon je me retrouvais avec des toutes petites comme autrefois !!!
m'à aussi été imposé le type de volets , leur couleur ...
et aujourd'hui on veut sur une des plages la plus sauvage et preservée des constructions hideuse qui jalonnent nôtre ile , nous planter des éoliennes qui vont défigurer le paysage c'est certain ...sans compter la géne possible pour la pêche ...
quand à faire du tourisme à leur pieds , il y à bien d'autres choses à visiter à oleron , qui ont le merite de faire partie de nôtre patrimoine et sont porteuses des valeurs de nos ançiens ..çà devient insupportable ces élus qui sont prêts à faire n'importe quoi pour de l'argent , on nous repropose le mac do à dolus alors que les restaurants et les petites camionnettes ont déjà du mal à tenir le coup....
je n'ai jamais manifesté , mais là trop c'est trop ....
GOEMAERE - le 17/12/2014 à 23:57
Au 19è siècle on croyait que la vitesse des trains tuerait leurs passagers...
Dans les années 30-40 en Bretagne quand on installait l'électricité (déjà), les curés montaient en haire pour exhorter les ouailles à se méfier du progrès...
Faut arrêter les fantasmes, vos retraites ne seront pas moins bonnes parce qu'on installe des eoliennes à 24km de la cote, elles seront moins bonnes parce que bientôt il n'y aura plus d'argent pour les payer!
Qui sait: on sait pas si les courants d'air modifiés feront tourner le pineau ou si les vibrations des eoliennes décrocheront les filières de la Maleconche...
mikeg - le 02/02/2015 à 14:07
A tous les fans d'éoliennes,pensez un peu "technique" svp informez vous auprès de gens "sérieux"... Pensez seulement aux jours où le vent n'est pas satisfaisant (anticyclones,tempête, etc), il est alors obligatoire de recourir à une production de l'électricité faite autrement: gaz , charbon (pas trop en France), etc ? du fait de l'absence de stockage de l’électricité (marginale). Sachez que pour pallier au risque de défaillance du réseau, des moyens "sûrs" de production doivent être construits en parallèle (et bien sur à notre charge !!!) En tout état de cause, j'espère que "l'effet d'aubaine"donné aux producteurs éoliens prendra rapidement fin, car notre contribution, sur notre facture d'électricité "CSPE", va devenir tout à fait insupportable !
piccoli - le 17/02/2015 à 13:07
voici un point de vue du sénateur J. Germain, vice président de la commission des finances du Sénat, sur les éoliennes. Pour ma part je suis favorable à un référendum , après une expertise financière indépendante des lobbys éoliens. Voici le lien:
http://www.contrepoints.org/2015/02/16/197154-eoliennes-le-point-de-vue-du-senateur-ps-jean-germain?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Contrepoints2+%28Contrepoints%29
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°166
Septembre/Octobre 2020

Commander
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous