Saint-Denis-d'Oléron - N°144 - Janvier/Février 2017

Parking payant au phare de Chassiron ?

Les élus réflechissent à la mise en place d’un parking payant sur le site de Chassiron, un des plus visités pendant l’été, pour permettre d’engranger de nouvelles recettes. Une étude va être lancée.

Confrontée, comme l’ensemble des communes, à la baisse des dotations de l’Etat et affirmant sa volonté de limiter la hausse des taxes locales, la municipalité souhaite trouver de nouvelles recettes pour permettre de poursuivre les investissements. Le parking du phare de Chassiron pourrait alors générer ces nouvelles recettes, à l’instar du parking du phare des Baleines sur l’île de Ré. 

Lionel Quillet, vice-président du Conseil départemental, délégué au service espaces naturels sensibles, s’est dit favorable à cette proposition à tel point qu’il a proposé de lancer une étude de faisabilité pour l’aménagement de la pointe de Chassiron incluant l’installation d’un parking payant. Dans le cadre de cette étude, un cahier des charges sera élaboré et soumis au conseil municipal dans le courant du mois de janvier. Un bureau d’études sera missionné par le Conseil départemental afin de présenter un avant-projet en septembre prochain. L’étude serait alors terminée début 2018.

Pour le moment, le Conseil départemental n’a pas encore décidé de la répartition des recettes mais il semble vraisemblable qu’une partie lui soit reversée. Alors que les élus n’en sont qu’au stade des réflexions, Jean-Michel Massé, le maire, estime qu’il est important que ce lieu reste un lieu populaire et de fait qu’il ne soit pas proposé un tarif trop élevé mais qui devra être fixé afin d’amortir les investissements réalisés et dégager des excédents qui alimenteront le budget communal.

Si ces réalisations pourront limiter l’afflux de véhicules vers le phare de Chassiron, des aménagements seront alors nécessaires pour permettre la circulation des vélos en toute sécurité. La réalisation d’une piste cyclable entre la Morelière et le site de Chassiron est d’ailleurs prévue dans le Plan vélo 3 de la communauté de communes de l’île d’Oléron.

 

Commentaires des internautes
Albert Takavoir - le 11/01/2017 à 12:16
Dans leur soif de nouvelles taxes... je me demande encore pourquoi aucun de ces élus n'a proposé de faire payer l'accès aux plages !
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous