La Brée-les-Bains - N°161 - Novembre/Décembre 2019

L’appel aux dons est lancé pour le moulin

La Communauté de communes a sollicité la Fondation du patrimoine pour espérer récolter 150 000 € nécessaires à la restauration du moulin de La Brée. Cette invitation à la générosité a été lancée le 5 octobre.

Le vent faisait déjà tourner ses ailes en 1686. C’est en tout cas à cette date que le moulin de La Brée est apparu sur une carte pour la première fois. L’activité meunière battait son plein sur Oléron, alors surnommée « l’île aux cent moulins ». Puis, au début du XXe siècle, son activité a cessé. Comme nombre d’autres moulins. En 2012, la Communauté de communes (CdC) et la municipalité de La Brée-les-Bains décident de racheter l’édifice à un privé pour la somme de 550 000 €, dans l’optique de sauvegarder et valoriser ce patrimoine. Cela passe par d’importants travaux de restauration, dont le coût global s’élève à 425 177 €. « C’est la CdC qui prend en charge la réhabilitation, c’est elle qui a sollicité la Fondation du patrimoine pour cet appel aux dons. Il s’agit de remettre en état tout le mécanisme en bois pour lui permettre de fonctionner à nouveau. C’est un moulin exceptionnel : son toit tourne à 360° pour se mettre face au vent, il n’y a pas que les ailes qui bougent. Je serai fière de le voir en action un jour ! », confie la maire Chantal Robillard. 

La collectivité espère récolter ainsi 150 000 € grâce à l’appui de la Fondation du patrimoine, un organisme privé indépendant à but non lucratif dont la mission est de sauvegarder et valoriser le patrimoine français de proximité. Les personnes intéressées pour faire un don peuvent se rendre sur le site internet de la Fondation1 ou remplir un bon de souscription mis à disposition dans les mairies et à la communauté de communes, en l’accompagnant d’un chèque. Les travaux doivent débuter début 2020 pour s’achever, théoriquement, au printemps 2021. 

Installation d’un meunier 

« Ensuite un meunier devrait s’y installer pour produire de la farine, la CdC a lancé un appel à candidature. Bien sûr le moulin ne pourra pas fonctionner toute l’année, pas à 100 %. Mais l’idée est de valoriser le savoir-faire ancestral de boulangers et d’agriculteurs locaux passionnés par leurs métiers », ajoute l’élue. Dans une optique de circuit court. La CdC organisera alors des visites guidées en compagnie du meunier pour faire découvrir cet artisanat. Pour l’heure, le moulin peut se visiter les dimanches pendant la période estivale. «Un guide raconte l’histoire du lieu, qui est très joli. C’est intéressant, il y a eu toute une vie ici », estime Chantal Blanchard. Ouvert pendant les dernières Journées du patrimoine, le moulin a fait le plein. 

 

1 www.fondation-patrimoine.fr

 

Photo © CdC IO

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
6 € N°166
Septembre/Octobre 2020

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous