Loisirs - N°117 - Juillet/Août 2012

La passion pour les Méhari et autres «anciennes»

 

Passionné de voitures anciennes, Richard Bellamy a créé en janvier dernier, à Grand-Village, Oléron Classic cars, une société de restauration, location et vente de voitures anciennes dont des Méhari, la mythique petite voiture des années 70...

 

Attention Mesdames, ce monsieur va vous faire aimer les voitures... Pas n’importe lesquelles : des voitures anciennes totalement restaurées. Un sérieux coup de jeune pour des «vieilles» encore pleines de charme. Richard Bellamy a pourtant attendu de longues années avant de vivre pleinement de sa passion. Originaire d’Oléron, il se dirige vers des études de mécanique générale qui l’amèneront à travailler quatre ans à Rochefort en tant que technicien aéro–nautique. Puis, pendant 18 ans, il sera au service de la commune de Grand-Village s’occupant du parc automobile. Parallèlement à sa vie professionnelle, Richard, marié et papa de Marine et Julie, collectionne les voitures anciennes. Pendant son temps libre, il les désosse pour mieux les remonter, les sublimer. Il a une préférence toute affichée pour les décapotables. «La décapotable ce n’est pas une voiture, c’est un plaisir.» La Méhari est en tête de son palmarès des voitures préférées. Au fil des années, les élus de Grand-Village ont modifié le parc automobile, privilégiant les voitures électriques. «Cela ne me plaisait plus de travailler sur ce type de véhicules. Je ne retrouvais pas les mêmes sensations.» Alors il décide de franchir le pas et, en janvier, il crée Oléron classic cars, une société d’entretien, restauration, location et vente de véhicules de collection. Transformant en même temps le jardin de la maison familiale, à Grand-Village, en parc d’exposition... «Finalement, je réalise un rêve de gosse et, mine de rien, je joue tous les jours avec des voitures.» Et quelles voitures ! Dans la cour, une Méhari bleue et blanche flambant neuve de... 1972 côtoie un modèle rare de Méhari 4 x 4 ­– «il n’existe que 1 200 exemplaires de cette voiture» – qui elle-même est stationnée à côté d’une MG en cours de restauration. Mais même en partie désossée, quelle classe, quelle allure ! A proximité de ces «anciennes» est garée une majestueuse Mustang noire, intérieur rouge. «Je la loue pour les mariages mais avec chauffeur.» Se pourrait-il que la mécanique soit capricieuse ou que l’américaine soit compliquée à conduire ? «Pas vraiment, confie Richard. Et c’est très facile à réparer et beaucoup plus intéressant par rapport aux voitures actuelles. Quel bonheur de partir d’une épave, de la refaire pièce par pièce. Et quelle joie de se dire qu’à un moment nous allons tourner la clé de contact et qu’elle va partir. Je suis content ensuite de les vendre... mais pas pressé de les voir partir.» Pour les voitures anciennes étrangères, Richard Bellamy a un contact aux Etats-Unis et en Angleterre d’où il se fait livrer voitures et pièces détachées. Paradoxalement, il a plus de mal à obtenir les pièces pour les françaises... Outre la vente (entre 12 000 € et 15 000 € pour une Méhari) Richard propose la location sans chauffeur de Méhari. «J’aimerais développer cette activité avec notamment une 2CV ou encore une petite MG.» 

 

 

Oléron classic cars - 06 04 16 91 53 ou sur www.oleron-classic-cars.com

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
6 € N°149
Novembre-Décembre 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous