Saint-Pierre-d'Oléron - N°163 - Mars/Avril 2020

La maison du gardien de phare passe sous le giron de la SNSM

Désormais rénové, le bâtiment va devenir un lieu de mémoire du sauvetage de la Cotinière. Il sera ouvert au public dès le printemps.

«C’est un retour aux sources», sourit Jean-François Vitet. Le 24 janvier, le président de la station de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de la Cotinière a reçu symboliquement des mains du maire Christophe Sueur et de la conseillère départementale Dominique Rabelle les clés de la maison du gardien de phare. L’édifice avait été construit en 1866 par les ponts et chaussées maritimes pour abriter le premier canot de sauvetage. Il a servi pendant vingt ans, jusqu’à ce que les ponts et chaussées construisent un autre bâtiment jugé plus pratique – ce dernier est situé au niveau des pêcheries de la Cotinière. «Entre-temps, la maison du gardien de phare a continué d’accueillir les gardiens de phare. Mais depuis dix ans, le bâtiment était laissé à l’abandon», explique Jean-François Vitet. Christophe Sueur confirme : «Il y a six ans, lorsqu’on a pris nos fonctions, cette maison était une épave, complètement à l’abandon. On a eu cette idée, avec les services de la ville et les élus, de restructurer ce bien et d’en faire un usage public, et de pouvoir en faire bénéficier la SNSM qui n’avait pas de lieu d’accueil des publics sur le port de la Cotinière.» Après des mois de travaux, la maison du gardien de phare a retrouvé une seconde jeunesse. «On a travaillé en termes d’architecture et de restructuration de ce bâtiment dans l’idée de ce qu’on veut faire de la façade portuaire dans l’avenir. Cette maison du gardien de phare ou de la SNSM va devenir l’ambassadeur de la façade portuaire et de l’image qu’on va avoir de la Cotinière d’ici dix ans de temps. C’est l’observatoire de l’emprise qualitative que l’on veut du fronton de mer. Si toute la Cotinière est transformée comme cela on va avoir un très beau village dans les années à venir», s’enthousiasme l’édile de Saint-Pierre. Désormais rénovée, la maison du gardien de phare va pouvoir jouer un nouveau rôle à la Cotinière. «Le bâtiment va devenir un espace muséal dédié au sauvetage en mer à la Cotinière. Cela offrira une belle visibilité au public sur notre travail», souligne le président de la station SNSM de la Cotinière. L’inauguration officielle du lieu sera organisée le 6 juin en présence d’Emmanuel de Oliveira, le président national de la SNSM. Mais dès le printemps, la maison du gardien du phare sera ouverte au public. «On est très contents d’avoir ce lieu de mémoire. À présent il ne nous manque qu’un local pour stocker notre matériel, l’entretenir et former nos bénévoles», glisse Jean-François Vitet. À bon entendeur.

 
Photo : Christophe Sueur a remis symboliquement les clés de la maison du gardien de phare au président de la SNSM de la Cotinière Jean-François Vitet. (© Mairie de Saint-Pierre-d’Oléron)

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous