Dernière minute - N°152 - Mai/Juin 2018

La femme blessée a tué son compagnon

Il n’aura fallu que 48 heures à la vingtaine d’enquêteurs et de techniciens pour résoudre le drame qui s’est joué, le week-end dernier dans une maison, proche du centre-bourg de Saint-Pierre. En effet, le 18 juin, dans la matinée, les sapeurs pompiers sont intervenus dans une maison d’habitation. Sur place, ils découvraient le corps sans vie de l'occupant des lieux, dirigeant de l’Intermarché de Dolus-d’Oléron, âgé de 44 ans. A ses côtés, gisait sa compagne, âgée de 45 ans, blessée à l'arme blanche au thorax. Elle était transportée, en urgence, par hélicoptère à l’hôpital de Rochefort. Dès le lendemain, les investigations menées par les militaires de la section de recherches de Poitiers et de la brigade de gendarmerie de Saint-Pierre-d’Oléron, avec le soutien des techniciens de la cellule d'investigations criminelles, permettaient d'envisager l'implication de celle-ci et conduisaient à son placement en garde à vue. Dans un communiqué de presse, le procureur de la République, Isabelle Pagenelle, a expliqué que «devant les enquêteurs, l'intéressée admettait avoir frappé son compagnon avec un couteau de cuisine à la suite d'une dispute futile et être à l'origine de son décès. Elle reconnaissait également s'être elle-même frappée avec ledit couteau par la suite.»
Le parquet de La Rochelle a ouvert une information judiciaire du chef de meurtre par concubin. La compagne qui travaille également au supermarché de Dolus a été placée en détention provisoire.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Lydie Scolaro, propriétaire à Dolus, réagit à notre article concernant l’association «Protégeons la Rémigeasse» dans notre dernier numéro.

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous