Dolus-d'Oléron - N°161 - Novembre/Décembre 2019

En bref

« Tout est résolu » pour les Restos du cœur 

Des tensions existaient entre la municipalité et la direction départementale des Restos du cœur à cause d’un local jugé insalubre par l’association caritative (voir JdP n° 160). La situation s’est aujourd’hui apaisée. La mairie de Dolus met à disposition gracieusement un local dans le secteur de la Jarrie. « C’est un ancien entrepôt, les services techniques se sont mobilisés pour nous aménager le lieu. Cela va nous permettre d’être prêts pour notre campagne d’hiver qui va débuter le 25 novembre. Les conditions sont optimales. La situation était très tendue mais tout est résolu avec beaucoup de gentillesse. Il faut savoir dire quand tout va bien et c’est le cas », affirme Jean-Paul Laval, le président départemental qui a succédé à Lucette Rivieccio. Ce local est provisoire, en attendant que celui de la Cailletière soit édifié en 2020 (lire page 21). 

 

Nouvelles critiques du maire contre le McDo 

Dans un communiqué intitulé « Drôle de MicMac pour Ronald » daté du 12 septembre, le maire Grégory Gendre dénonce une « tromperie ». L’opposant de la première heure à l’installation d’un McDo dans sa commune évoque une commission de sécurité fin juin qui a donné son aval pour un établissement accueillant 10 salariés maximum en même temps, notamment à cause de l’espace restreint des places de parking qui leur sont dédiées. Or « la salle de repos compte, a minima, 12 places assises. […] Interrogé à ce sujet, le gérant a refusé par deux fois de répondre », explique l’élu, précisant que « ce type de mensonge est sanctionné de 30 000 euros d’amende et de deux ans de prison ferme. […] Plus le dossier avance plus les failles sont grandes ». Fin octobre, le recrutement était toujours en cours pour ce McDo qui n’a toujours pas ouvert ses portes.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Réponse des responsables du théâtre d’Ardoise à la présidente de la SPPIO, suite à l’article du Journal des propriétaires n° 130 de septembre/octobre 2014

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous