Saint-Trojan-les-Bains - N°163 - Mars/Avril 2020

Affluence record pour la Fête du mimosa

Organisée du 14 au 16 février, la 61e édition de la Fête du mimosa a attiré près de 40 000 personnes. Un succès grandissant. Catherine Le Meur, adjointe à la culture et aux animations, revient sur cet évènement dont elle a été responsable de l’organisation pendant 11 ans.

JdP – Cette 61e édition de la Fête du mimosa était votre dernière en tant qu’élue. Comment avez-vous vécu cet évènement ? Avait-il une saveur particulière ?

Catherine Le Meur – Effectivement, cette édition avait une saveur particulière. Il y a eu beaucoup d’émotion, c’était un peu pour Pascal [Massicot, NDLR] et moi notre au-revoir aux Saint-Trojanais. J’ai ressenti beaucoup de tristesse et de mélancolie car j’ai pris beaucoup de plaisir à participer et à organiser la Fête du mimosa durant toutes ces années. L’édition 2020 étant ma dernière, j’avais à cœur qu’elle soit parfaitement organisée. Cela a été le cas. On a eu du beau temps, beaucoup de mimosas, des bandas de qualité et plus de monde que l’an dernier. Je n’ai eu que des retours positifs. Les gens se sont amusés. C’était une ambiance de fête pour les commerçants, l’hôtellerie, les restaurateurs.

Selon vous, comment la Fête du mimosa a-t-elle évolué ?

D’une fête communale, la Fête du mimosa est devenue intercommunale. Elle s’inscrit désormais dans une démarche éco-citoyenne. Nous avons le soutien de la Communauté de communes de l’île d’Oléron qui nous a octroyé une subvention de 1 000 euros. Elle nous a aidés dans le tri des déchets, la commande de flyers qui ont été limités au profit de grandes affiches, la commande de repas pour lesquels on a privilégié les produits de saison. On a également utilisé moins de vaisselles jetables, des confettis biodégrables et davantage d’eau du robinet. Cette démarche fait désormais partie de la fête. Les futurs élus la poursuivront car c’est dans l’air du temps.

Quels sont les principales nouveautés mises en place pour le déroulement de la fête ?

Depuis l’an dernier, lors du défilé, nous proposons des surprises en amont du cortège pour faire patienter le public car l’attente du défilé est assez longue. Nous avons également accentué le déplacement en vélo en proposant au public de nombreux endroits où poser leur vélo. Nous avons également facilité la circulation des personnes handicapées. 25 places sont ainsi proposées pour leur permettre d’accéder facilement à la fête depuis leur véhicule sans avoir à parcourir des kilomètres.

Selon vous que représente la Fête du mimosa pour les Saint-Trojanais ?

Elle marque le top départ du début de l’année. On efface janvier, on attend février et la Fête du mimosa pour lancer la saison et la nouvelle année. La Fête du mimosa : c’est le patrimoine des Saint-Trojanais.

Quel est pour vous le plus beau souvenir de la Fête du mimosa ?

Pour moi, le plus beau souvenir sera cette dernière édition. Elle a été la plus émouvante et pour tout vous dire je ne suis pas sûre que je pourrai y assister l’année prochaine.

 

Photo © Mairie de Saint-Trojan

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous